Notre aventure

Il s’agit d’un projet de création d’un village de la transition sur un terrain précis : une ancienne briqueterie entre Ottignies et Louvain La Neuve, située sur un terrain de 4.4 ha Ce projet se créé par un groupe de citoyens organisés sous forme de coopérative avec pour objectif de développer un projet sociétal ambitieux en matière de transition que le groupe définit prioritairement au travers des éléments suivants :

 

  • Moins de biens et d’impacts environnementaux :

Proche de deux villes avec mobilité aisée, conception à bas impact environnemental, renforcer les liens avec le monde naturel dans l’usage du terrain (permaculture, maraîchage, plantation d’espèces d’arbres pour la transition climatique, …) et dans la conception urbanistique et architecturale.

  • Un monde moins financiarisé : limitation des spéculations/plus-values lors des reventes de parts de terrains et maisons, répartition des plus-values dans l’intérêt collectif. Maximiser l’effet positif de l’argent.
  • Lieu de résilience en cas de grande déstabilisation sociétale (solidarité, autonomie, …)
  • Plus de liens : Ouverture du projet sur le quartier via salle, projet culturel/social/environnemental, magasin, … Conception urbanistique ouverte composée de lieux semi- publics pour vivre ensemble sans obligation (place, jardins-potagers, salles-…) ET chacun dans sa bulle
  • Un projet d’habitat groupé avec unités d’habitations unifamiliales de différentes tailles/types/modulables, une ou plusieurs unités dédiées à l’accueil temporaire de personnes en crise de vie, dans une architecture dédiée à cela, à un coût abordable, intergénérationnel : conception de bâtiments prévoyant la possibilité pour des aînés de vivre une expérience valorisante
  • Des communs et une gouvernance participative structurée et simple en vue de garantir l’intérêt collectif.
  • Un laboratoire de la transition (laboratoire humain en vue de co-construire un village, voire de reproduire le concept sur d’autres lieux, lieu d’expérimentation de changement de modes de vie, de manière d’habiter et de vivre ensemble, ouvert sur le quartier, la ville, le monde (ex : espace et projets commun pour activités artistiques, sociales, spirituelles, de formation, …), vers un Community Land Trust et création d’une fondation à cet effet.

Enjeux

Il s’agit d’un terrain de 4.4 ha composée de petits bâtiments sur 0.5 ha et des zones de friche sur le reste de la surface.

La parcelle est située dans une Zacc (une sorte de réserve foncière qu’une commune peut activée en cas de besoin et prévue dans ce cas-ci pour être affectée au logement). La procédure de mise en œuvre de la Zacc est de 3 à 5 ans, dépendant des autorités. Le terrain n’est donc pas constructible pour l’instant mais une activité temporaire peut être envisagée soit sur le terrain en friche, soit dans les bâtiments existants dans une première phase avant développement.

Une certaine pollution liée à l’activité de l’ancienne briqueterie doit être prise en compte.