Valeurs

Transitions sociétales

  • Moins de biens et d’impacts environnementaux :

Proche d’une ville avec mobilité aisée (deux gares à moins de 5 km et accès en vélo en ville avec toutes facilités : services, Horeca, commerces, unif, culture,..)

Conception à bas impact environnemental (construction, usage et transport, et déconstruction)

Renforcer les liens avec le monde naturel dans l’usage du terrain (permaculture, maraîchage, plantation d’espèces d’arbres pour la transition climatique,…) et dans la conception urbanistique et architecturale. 

  • Un monde moins financiarisé : limitation des spéculations/plus-values lors des reventes de parts de terrains et maisons, répartition des plus-values dans l’intérêt collectif.  Maximiser l’effet positif de l’argent.
  • Lieu de résilience en cas de grande déstabilisation sociétale (solidarité, autonomie,…)

Faire lien

  • Ouverture du projet sur le quartier
    (via salle, projet culturel/social/environnemental, magasin,..)
  • Habitat groupé, vivre ensemble: conception urbanistique ouverte composée de lieux semi- publics, convivial sans obligation (place, jardins-potagers, salles-…) ET chacun dans son identité et sa bulle
  • Unités d’habitations unifamiliales variées de différentes tailles/types/modulables
  • Fraternité: Une ou plusieurs unités dédiées à l’accueil temporaire (max 6 mois/2 ans ?) de personnes en crise de vie, dans une architecture dédiée à cela, à un coût abordable
  • Intergénérationnel : conception de bâtiments prévoyant la possibilité pour des aînés de vivre une expérience valorisante
  • Gouvernance participative structurée et simple en vue de l’intérêt collectif, fun
  • Confiance dans un groupe